Les paysages corses

La Corse étonne par ses paysages variés : une chaine de montagnes plongeant dans la mer, des plages magnifiques et des petites criques, des forêts verdoyantes parcourues de torrents, des endroits insolites où la roche domine.

La chaîne centrale partage la Corse en deux.

  • Au sud et à l'ouest, la Corse est granitique (Porto-Vecchio, Sartène, Ajaccio, Calvi...) et volcanique (Scandola, Monte Cintu, Capu Tafunatu...). Les paysages sont vifs et accentués, composés de hauts sommets, de golfes profonds et découpés, caps, criques, vallées étroites, défilés...
  • Au nord et à l'est, le schiste domine (Cap Corse, Castagniccia, Casinca...). Les sommets sont plus modestes, le relief est abrupt et massif, entrecoupé d'une multitude de vallées, crêtes et éperons rocheux où sont bâtis les villages.
  • Bonifacio et Saint Florent sont des enclaves calcaires où la roche est claire et lumineuse.
  • Enfin la plaine orientale offre un relief harmonieux et apaisé, où la côte n'est qu'une longue plage de sable fin qui longe la mer Thyrénéenne.

Ces grands ensembles ne sauraient rendre compte de la richesse minérale de la Corse. De nombreuses roches affleurent en tous lieux, d'âge, de teinte et de dureté différentes, formant des contrastes saisissants de formes et de couleurs (calanques de Piana, aiguilles de Bavella, défilé de l’Inzecca, Uomo di Cagna…).

Avec 120 sommets à plus de 2000 m, la Corse est l’île la plus haute de Méditerranée. C’est aussi la plus verte. De son relief élevé et compartimenté naissent torrents, rivières et cascades qui courent en eau vive jusqu’à la mer, creusant les gorges et les vallées (Asco, Tavignano, Restonica…). Les forêts abondent en montagne où l’eau est omniprésente (Castagniccia, Aïtone, Vizzavona…). Sur les reliefs des hauts plateaux (Cuscionu et Ese) se forment les pozzines, vastes prairies naturelles, irriguées par les sources et parsemées de torrents.

La Corse c’est aussi 1000 km de côtes baignées par le climat chaud de la Méditerranée. Le relief façonné par la mer, le soleil et le vent, plonge dans une eau cristalline où plages, falaises, golfes et criques se succèdent, créant des paysages d’une beauté remarquable. Avec 15% seulement de surface urbanisée, le littoral de Corse est resté sauvage. Le Conservatoire du littoral de Corse veille à la préservation de ces espaces naturels : îles Sanguinaires, désert des Agriates, Palombaggia, Campuporu, Roccapina, ou Terrenzana, ce dernier faisant partie du Domaine de Riva Bella.